Dimensions de l'acidose


Les pratiques d’élevage intensives exigent un régime alimentaire élevé, qui comprend généralement des niveaux élevés de glucides fermentesciblesGlossaireAfficher toutGlucides fermentescibles
Sucres facilement fermentés par le système digestif. Ils sont composés de courtes chaînes de molécules de sucre facilement dégradées par les bactéries. Ils peuvent contribuer à des problèmes gastro-intestinaux.
pouvant  favoriser le développement de troubles métaboliques, en particulier des problèmes de stabilité du rumen et d’acidose subaiguë.

Différents degrés d’acidose apparaissent lorsque le profil de fermentation du rumen est déséquilibré par des niveaux élevés d’acide lactique ou d’acide butyrique.26RéférenceAfficher toutKrause K.M., Oetze G. R. 2006.
27RéférenceAfficher toutEnemark J. M. D. 2008.
28RéférenceAfficher toutGonzález L. A., Manteca X., Calsamiglia S., Schwartzkopf-Genswein K.S., Ferret A. 2012.
29RéférenceAfficher toutCastillo-Lopez E., Wiese B. I., Hendrick S., McKinnon J. J., McAllister T. A., Beauchemin K. A. and Penner G. B. 2014.

Adapté de Nocek. 12RéférenceAfficher toutNocek J. E. 1997.

 

Acidose latente

• Plus fréquente, ce genre d’acidose est le résultat d’une production excessive d’Acides Gras VolatilsGlossaireAfficher toutAcides Gras Volatils (A.G.V)
L’écosystème microbien du rumen transforme les glucides en AGV. Ces produits sont absorbés par la paroi du rumen dans le sang et sont source d’énergie pour l’animal. Les trois principaux AGV sont l’acide acétique, l’acide butyrique et l’acide propionique.
(A.G.V) que le rumen ne peut pas neutraliser, et que les papilles ruminales ne peuvent absorber.
• Le pH du rumen chute en dessous de 5,8 et reste inférieur à ce seuil pendant 3 heures ou plus sur une période de 24 heures.
• Les animaux souffrent généralement de diarrhée, d’une diminution de l’ingestion de matière sèche et de boiterie.
• L’acidose peut se développer en acidose aiguë si le pH n’arrive pas à remonter.

Acidose aiguë

Moins fréquente, mais plus sévère, cette acidose se déroule lorsque le pH chute en dessous de 5,5.
• L’acidose aiguë est généralement associée à un changement drastique de l’alimentation.
• Les animaux enregistrent une chute de production de lait, ils arrêtent de s’alimenter, leur rythme cardiaque s’accélère et ils peuvent présenter des diarrhées. Cette acidose peut entraîner la mort de l’animal.
• Une sévère acidose lactique peut entraîner une prise alimentaire déséquilibrée avec des périodes d’ingestion nulles et d’autres avec des pics d’ingestion importants pouvant créer une production accrue d’acide.

 

Indicateurs et paramètres de risques

Raisons principales
table-arrow-downPERFORMANCE DE L’ANIMAL- La diminution du Gain Moyen Quotidien et du taux de conversion alimentaire peuvent être dus à une altération de la fermentation du rumen chez les bovins à l’engraissement.
- La diminution de la production de lait, de la teneur en matière grasse et réduction du ratio TB/TP peuvent être dus à une altération de la fermentation du rumen.17RéférenceAfficher toutBritt J. S., Thomas R. C., Speer N. C., and Hall M. B. 2003.
18RéférenceAfficher toutAllen M. S. 1997.
19RéférenceAfficher toutSauvant D. and Peyraud J. L. 2010.
table-arrow-downACTIVITÉ RUMINALE
Un manque d’activité ruminale peut être dû à une diminution de la motilité dans le rumen pendant l’acidose.18RéférenceAfficher toutAllen M. S. 1997.
30RéférenceAfficher toutGrant R. J., Colenbrander V.F. and Mertens D. R. 1990.
table-arrow-downLOCOMOTIONLes animaux peuvent indiquer des niveaux élevés de production d’histamine dans le rumen et la libération d’endotoxines bactériennes.12RéférenceAfficher toutNocek J. E. 1997.
table-arrow-downREMPLISSAGE DU RUMEN
Un rumen vide peut indiquer une faible efficacité du rumen, en raison d’une prise alimentaire irrégulière.22RéférenceAfficher toutZaaijer D. and Noordhuizen J. P. T. M. 2003.
table-arrow-downCONSISTANCE DES BOUSES
Des bouses liquides peuvent indiquer une faible efficacité de l’activité du rumen due à une accélération du transit suite à une alimentation déséquilibrée et une fermentation de l’intestin plus faible.20RéférenceAfficher toutHall M. B. 2002.
21RéférenceAfficher toutHutjens M. F. 2010
22RéférenceAfficher toutZaaijer D. and Noordhuizen J. P. T. M. 2003.
table-arrow-downPROPRETÉUne importante accélération du transit provenant d’une alimentation déséquilibrée et une faible digestibilité peuvent conduire à des animaux souillés.
table-arrow-upGRAINS NON DIGÉRÉSLa présence de grains non digérés dans les bouses peut être due à une mauvaise efficacité ruminale, une alimentation déséquilibrée ou une faible digestibilité de la ration. 20RéférenceAfficher toutHall M. B. 2002.
table-arrow-upSTRESS THERMIQUELe stress thermique (température et/ou humidité) augmente les risques d’acidoses et diminue la dégradation des fibres à cause :
> D’un comportement alimentaire négatif : les animaux préfèrent manger pendant les périodes plus fraîches du matin ou de la fin de soirée.
> De la diminution de l’ingestion de matière sèche : les animaux trient leur ration et ont tendance à ingérer moins de fourrages et plus des glucides rapidement fermentescibles.
> D’une forte perte de la salive par temps chaud qui diminue l’effet tampon dans le rumen.31RéférenceAfficher toutBurgos Zimbelman Rosemarie and Collier Robert J. 2011.
rumen-wall-healthy-photo-lallemand-forward
Papilles de rumen saines
rumen-wall-damaged-photo-lallemand-forward
Paroi du rumen endommagée par une acidose

Impacts économiques

Les troubles de la digestion peuvent avoir des impacts financiers conséquents.

Chez les vaches laitières en lactation, les pertes économiques peuvent être attribuées à une faible teneur en matière grasse du lait (-0,76 %), une baisse de la production laitière (-10 %), une diminution des performances de reproduction et un risque accru des troubles causés par la synthèse de métabolites secondairesGlossaireAfficher toutMétabolites secondaires
Composés organiques qui ne sont pas directement impliqués dans la croissance, le développement ou la reproduction d’un organisme. Ils sont plus spécifiques pour les plantes, les bactéries et les champignons.
. Une étude américaine a estimé une perte économique entre 500 millions et 1 milliard de dollars par an. 

Une autre étude estime que l’acidose ruminale subaiguë coûte 34 750$ pour 100 vaches.33RéférenceAfficher toutZebelli Q. et Ametaj B. N. 2009.

Sur la croissance et la finition des bovins allaitants, les pertes économiques peuvent être attribuées à un taux de croissance plus faible (-78 g/J/ par animal ; -0,17 lb/J/ par animal), une réduction de l’efficacité alimentaire, une diminution de la qualité de la viande, et un risque accru des troubles liés à la synthèse de métabolites secondaires. 34RéférenceAfficher toutThompson P. N., Hentzen A., Schultheiss W. A. 2006.